Les réseaux sociaux font partie intégrante de notre vie quotidienne. En 2019, on estimait à 2,95 milliards le nombre d’utilisateurs des réseaux sociaux dans le monde et ce chiffre devrait atteindre les 3,43 milliards en 2023 (Source : Statista) 

Au-delà d’être une source de distraction et d’information, les réseaux sociaux sont également un excellent moyen pour promouvoir votre offre. Les utilisateurs sont en moyenne tous abonnés à au moins un compte de marque ou d’entreprise sur les réseaux.

Pour bien se promouvoir sur les réseaux sociaux, il est essentiel de mettre en place une stratégie en établissant des objectifs SMART.
Il est également essentiel de mesurer l’impact de cette stratégie. Une stratégie social media est inutile si vous n’en mesurez pas les performances. C’est pour cela qu’un audit des réseaux sociaux doit être régulièrement effectué afin de connaître quelles sont vos performances et quel est le retour sur investissement généré par votre stratégie sur les réseaux. 

Qu’est-ce-qu’un audit de vos réseaux sociaux ? 

Un audit de vos réseaux sociaux est un processus au cours duquel vous allez analyser tout ce qui a été posté sur vos différents comptes afin de déterminer ce qui a marché, ce qui a moins bien et ce qui pourrait être amélioré et optimisé dans le futur. 

Pourquoi réaliser un audit de vos réseaux sociaux ? 

Un audit de vos réseaux sociaux va vous permettre d’analyser le taux de réactivité de votre audience ainsi que le retour sur investissement engendré par vos efforts de communication. 

Recenser tous vos comptes : En plus d’être un bon début pour commencer votre audit, recenser tous vos comptes est également important. Il est possible que votre entreprise possède une chaîne Youtube oubliée, qui n’a pas été utilisée depuis très longtemps, dont vous n’avez pas forcément l’accès. 

Listez tous vos comptes avec les identifiants et les mots de passe. Vous pourrez éventuellement reprendre certains réseaux abandonnés. De plus, avoir tous vos accès à vos réseaux sociaux listés facilite votre organisation. 

Vérifier qui a accès à vos réseaux sociaux : Il est possible que d’anciens collaborateurs aient encore accès à vos réseaux sociaux ou soient encore administrateurs alors qu’ils ne travaillent plus pour votre entreprise. Si c’est le cas, faites un tri dans les accès. 

Vous pouvez également vérifier si certains comptes qui ne vous appartiennent pas réutilisent votre contenu sans votre accord et captent une partie de votre audience. 

Uniformiser tous vos canaux de communication : Tous vos réseaux sociaux doivent suivre la ligne éditoriale de votre entreprise. Vos canaux doivent avoir un aspect similaire pour ne pas semer la confusion parmi vos followers. Vérifiez que les bannières, les photos de profil et le ton employé sur chaque réseau suivent les directives de la marque. 

Analyser la performance de vos contenus : C’est un point essentiel dans un audit de contenu. Cela va vous permettre d’analyser ce qui a bien marché et ce qui a moins bien marché.

Vous pouvez par exemple repérer le contenu qui a le mieux marché et celui qui a le moins bien marché, ou encore quels horaires pour poster sur tel ou tel réseau ont le mieux fonctionné.

Voici une liste de quelques indicateurs que vous pourriez utiliser pour analyser la performance de vos contenus : 

  • Le nombre de clics sur les liens partagés 
  • Le nombre de likes, partages et commentaires. Ces indicateurs vont permettront de mesurer l’engagement de votre communauté. 
  • Le profil de vos abonnés sur les différents réseaux sociaux. Il est possible que vous touchiez une audience plus jeune sur Instagram que sur LinkedIn ou Facebook par exemple. 
  • Le nombre de mentions de votre entreprise sur les réseaux sociaux 
  • Le nombre de visites sur votre site web provenant des réseaux sociaux. 
  • Le nombre de vues sur vos vidéos 
  • Le nombre d’abonnés acquis et perdus 
  • Le taux de croissance de votre communauté. 

Analyser la stratégie des concurrents : Analyser l’usage que font vos concurrents des réseaux sociaux est également important. Combien ont-ils d’abonnés ? Quels types de contenu fonctionnent le mieux pour eux ? Quelle est l’efficacité de leur stratégie social media ? 

Suivre les tendances actuelles : Suivre les tendances actuelles vous permettra également d’en tirer profit. Les tendances sont les sujets les plus mentionnés du moment. Vous pourrez vous inspirer des sujets du moment qui intéressent votre audience pour créer du contenu et générer un bon engagement. 

Comment réaliser un audit de vos réseaux sociaux ? 

Réaliser un audit de vos réseaux sociaux est un processus long et fastidieux. Pour cela, il existe des outils payants tels que Netbase pour vous aider. Ou alors vous pouvez vous armer d’une feuille de calcul en plusieurs onglets. 

La première étape est de formuler clairement les objectifs de votre audit. 

Ensuite, il est essentiel de recenser tous vos comptes sur les différents réseaux sociaux. 

Chaque réseau vous offre la possibilité d’accéder à vos statistiques qui seront plus ou moins détailler. 

Dans cet article, nous allons vous expliquer comment analyser vos statistiques sur LinkedIn, Facebook, Twitter et Instagram.

1. LinkedIn 

Sur LinkedIn vous pouvez accéder à LinkedIn analytics via l’onglet « Statistiques » disponible en haut à gauche de votre page. Comment il s’agit d’un réseau professionnel, les données y sont très détaillées. LinkedIn analytics Il se décline en trois onglets : Visiteurs, Nouvelles et Abonnés. 

L’onglet visiteur. 

Cet onglet vous donne un aperçu des visiteurs connectés sur LinkedIn qui ont visité votre page.

Sur cet onglet vous pourrez suivre sur une période donnée

  • Le nombre de vue sur la page 
  • Le nombre de visiteurs uniques (LinkedIn ne prend en compte qu’une fois un visiteur si celui-ci consulte à plusieurs reprises votre page.
    Pour qu’il soit pertinent, reliez le aux différentes actions que vous avez menées sur LinkedIn. Si vous avez mené beaucoup d’actions celui-ci devrait être en hausse. Si il en l’est pas, c’est que vous ne faites pas assez la promotion de votre page LinkedIn. 
  • Le nombre de clics sur votre bouton personnalisé. (Call-to-action) 
  • Les données démographiques de vos visiteurs telles que la fonction, le lieu, le niveau hiérarchique, le secteur, la taille de l’entreprise. 

À côté de chaque métrique, vous aurez l’évolution par rapport au mois précédent, ce qui vous permettra de savoir si vos performances sont en hausse ou en baisse. 

Comment utiliser ces données ? Ces données peuvent vous aider à comprendre le profil de votre audience, améliorer vos personas et développer du contenu plus pertinent destiné votre communauté en prenant en compte le profil de vos followers. 

L’onglet « Nouvelles ». 

Sur cet onglet, vous aurez accès à tout ce qui concerne l’engagement autour de vos publications comme le nombre total de “j’aime”, de commentaires et de partages sur vos postes au cours des 30 derniers jours.

  • Les impressions concernent le nombre de fois que votre publication a été vue et les impressions uniques le nombre de fois que votre publication a été vue sans compter les revisites. 
  • Les clics concernent le nombre de fois ou une personne a cliqué sur votre lien. 
  • Le nombre de vue indique le nombre de fois que vos vidéos ont été vues. LinkedIn enregistre une vue si la vidéo est regardée plus de trois secondes. 
  • Le CTR (Click Through Rate) est calculé de la manière suivante : nombre de clics / nombre d’impressions. C’est un calcul qui vous permet de mesurer l’efficacité d’un poste. 
  • Le taux d’engagement est calculé de la manière suivante : (Clicks + J’aime + Commentaires + Partages + Abonnements) / Impressions. Cet indicateur vous permet de mesurer l’intérêt qu’ont suscité vos postes. 

Les indicateurs relatifs à l’engagement de l’audience sont de bon indicateurs pour connaitre quel type de contenu plaît le plus ! 

Comment utiliser ces données ? Les indicateurs relatifs à l’engagement de l’audience sont de bon indicateurs pour connaitre quel type de contenu plaît le plus ! 

L’onglet « Abonnés ». 

Cet onglet vous permet d’accéder aux données suivantes :

  • Le graphique « Paramètre abonnés » vous permet de voir les périodes ou vous gagnez le plus d’abonnés et les périodes ou vous en avez perdu.
    Si vous avez organisé des publicités sponsorisées sur LinkedIn, ce graphique vous permettra également de connaître quel a été leur impact en matière de gain d’abonnés. 
  • Les données démographiques vous permettent de connaître le profil de votre audience en référençant la fonction de vos abonnés, le lieu, le niveau hiérarchique, le secteur, la taille de l’entreprise de vos abonnés. 
  • L’indicateur « Liste des entreprises à suivre » vous permet de savoir comment vous vous situez par rapport à des entreprises du même secteur. 

Comment utiliser ces données ? L’onglet « Abonnés » vous permet de connaître l’essentiel concernant le profil de vos abonnés. Vous pouvez notamment connaître le nombre total d’abonnés et les nouveaux abonnés à votre page LinkedIn sur les 30 derniers jours afin de mesurer l’impact de vos efforts sur l’augmentation de votre communauté.

La liste des entreprises à suivre est également un très bon indicateur qui va vous permettre d’en connaître un peu plus sur vos concurrents et voir ou vous vous situez par rapport à eux.

2. Facebook. 

Lorsque vous possédez une page professionnelle sur Facebook, vous avez accès à l’onglet « Statistiques » de la page. Une fois rendu dessus, vous aurez ensuite un long menu déroulant vous proposant de nombreux onglets, chacun vous permettant d’accéder à des données différentes. 

Vue d’ensemble : Le premier onglet vous permet d’avoir un aperçu global de ce qui se passe sur votre page Facebook sur les sept derniers jours. Vous pouvez changer la période pour « aujourd’hui », « hier » et « les 28 derniers jours ». La vue d’ensemble vous permet déjà d’accéder à un grand nombre d’indicateurs. Les données sont comparés à celles de la période précédente (semaine précédente si vous analyser sur la période des 7 derniers jours) 

    • Actions sur la page : Une action est un clic. Le nombre d’actions correspond au nombre de fois ou un visiteur a cliqué sur les coordonnées de votre page ou sur le call-to-action.
    • Vues de la page : Cet indicateur vous montre le nombre de fois ou votre page a été vue par des personnes connectées et déconnectées sur la période sélectionnée.
    • Les aperçus de la page : Les aperçus vous indiquent le nombre de fois où le nom ou la photo de profil de votre page ont été survolés afin d’obtenir plus d’informations sur son contenu.
    • Mention j’aime : Sur cet onglet vous pouvez voir quand de nouvelles personnes ont aimé votre page, mais également quand est-ce-qu’une personne à cessé de l’aimer. Relié à vos publications, cet indicateur est très intéressant pour déterminer si un contenu posté sur Facebook plaît ou non.
    • Portées des publications : Cet indicateur vous permet de savoir le nombre de personne ayant vu vos publications au moins une fois. Il faut savoir que l’algorithme de Facebook ne permet pas à tous ceux qui suivent votre page de voir vos publications. Facebook est doté d’un gros algorithme qui trie les publications selon les centres d’intérêt de ses utilisateurs.  Seulement une petite partie des personnes ayant aimé la page les verra. Cet indicateur vous montre la visibilité de vos publications. Il est important de le surveiller.
    • Recommandation : Cet indicateur vous permet de savoir combien de fois votre page a été recommandée.
    • Interaction avec la publication : Cet indicateur vous montre le nombre de fois où des personnes ont interagi avec vos publications. C’est un bon indicateur pour connaître votre engagement sur Facebook.
    • La réactivité : Cet onglet montre le pourcentage de messages auxquels vous avez répondu sur Messenger. Ce chiffre est donné aux utilisateurs. Il est important que votre réactivité soit bonne, cela donne une image fiable à votre entreprise.
    • Vidéos : Cet indicateurs vous montre le nombre de fois où les vidéos postées sur votre page ont été vu au moins 3 secondes.
    • Abonnés sur la page : Cet indicateur vous permet de savoir le nombre de nouveaux abonnés gagnés sur la période donnée. 

Tous les indicateurs apparaissant sur « Vue d’ensemble » peuvent être analysés de manière plus approfondie lorsque vous cliquez dessus. 

Comment utiliser ces données ? Pour mesurer l’efficacité de votre stratégie Facebook, il est important de lier ces chiffres avec les efforts de communication que vous avez réalisés sur votre page. Si vous avez fourni d’importants efforts en termes de communication mais que vous n’avez pas atteint vos objectifs, cela signifie que vous ne faites pas assez la promotions de votre page Facebook. 

Vous pouvez alors rejoindre des groupes Facebook qui sont pertinents par rapport à votre offre afin d’y partager vos postes.

  • Vos 5 publications les plus récentes : Sur cet onglet, vous pourrez analyser les données relatives à vos dernières publications. Vous pouvez voir les données relatives à toutes vos publications, au-delà des 5 plus récentes, dans l’onglet « Publications ». Les indicateurs tels que la couverture et les interactions vous permettront de voir quels types de publications fonctionnent le mieux.
  • L’onglet « Pages à surveiller » vous permet de comparer la performance de votre page par rapport à celles de pages similaires. Cet onglet vous permet d’analyser la stratégie Facebook de la concurrence. 

3. Twitter. 

La plateforme de micro-blogging donne elle aussi accès à ses statistiques. Dans votre menu, il vous suffit de cliquer sur « Plus » puis sur « Statistiques » ou de vous connecter sur Analytics Twitter

Le tableau d’accueil vous propose un récapitulatif sur une période donnée (sur 28 jours) et compare les données à celle de la période précédente. En vous rendant sur l’onglet « Tweets » à côté de l’onglet « Accueil », vous aurez accès aux données de tous vos tweets. 

Un graphique vous permettra d’avoir une vue d’ensemble sur vos performances globales en termes d’impression. 

Vous pouvez ainsi connaître pour chaque tweet :

  • Les impressions : nombre de fois que des utilisateurs ont vu votre tweet
  • L’engagement : Nombre total de fois qu’un utilisateur à interagit avec votre tweet. Cela comprend tous les clics sur le tweet : dérouler le tweet, clic sur le lien partagé, sur un hashtag, sur votre profil…) 
  • Le taux d’engagement : Il est calculé de la manière suivante : engagement / nombre d’impressions total. 

En cliquant sur « meilleurs tweets » vous accéderez à vos tweets qui ont le mieux fonctionné, c’est-à-dire les tweets qui ont généré le plus d’engagement et le plus d’impressions.

Vous pourrez également connaître vos performances en termes d’engagement sous forme de graphiques avec les indicateurs suivants : 

  • Taux d’engagement 
  • Clic sur le lien 
  • Retweets 
  • J’aime 
  • Réponses 

Comment utiliser ces données ? Ces données vous permettre de déterminer quels types de contenu plaisent le plus à votre audience et génèrent le plus d’action au sein de votre communauté. 

4. Instagram. 

Comme les autres réseaux, Instagram vous permet également d’accéder à vos données, si vous possédez un compte professionnel. Si ce n’est pas le cas, il est très facile de faire passer votre compte en compte professionnel. Il vous suffit de vous rendre sur votre profil, de cliquer sur les trois barres horizontales situées en haut à droite. Cliquer ensuite sur « Paramètres », « Compte » et enfin sur « Passer en compte professionnel. » 

Pour accéder à vos statistiques Instagram, il vous suffit ensuite de cliquer sur ses trois barres horizontales en haut à droite puis de cliquer sur « Statistiques »

Vous aurez alors accès à trois onglets :  

L’onglet « Contenu ».

Vous pourrez ici voir les performances de vos contenus (postes, stories et promotions). Vous aurez alors la possibilité de filtrer les contenus que vous souhaitez analyser selon :

    • Le type de contenu : Photos, vidéo, publications carrousel
    • La plage de dates : 7 jours, 30 jours, 3 mois, 6 mois, 1 an, 2 ans 
    • Le type d’interactions : Abonnés (nombre d’abonnés gagnés pour chaque publication), Appels (appels passés pour chaque publication), clics sur le site web, commentaires, couverture (nombre de comptes uniques ayant vu l’une de vos publications), emails, enregistrements, impressions, interactions, itinéraire, j’aime, partages. Cet onglet va vous permettre de savoir quels types d’interactions génèrent les contenus que vous publiez sur Instagram.

Comment utiliser ces données ? Les indicateurs de l’onglet contenu vont vous permettre de connaître quels types de publications fonctionnent le mieux pour vos abonnés. 

L’onglet « Activité ».

Cet onglet vous permet de savoir comment les personnes peuvent intervenir sur votre profil. Vous aurez accès aux indicateurs suivants 

    • Découverte : Cet indicateur permet de calculer le nombre de personnes qui voit votre contenu sur une période donnée.
      Vous pourrez aussi connaître vos performances en termes de couverture et d’impressions par rapport à la période précédente. 
    • Interactions : Cet indicateur vous permet de connaître le nombre d’actions que les utilisateurs effectuent lorsqu’ils interagissent avec votre compte. 
      Vous pourrez aussi connaître le nombre de visites sur votre profil ainsi que les clics vers votre site web qui seront comparés aux données de la période précédente. 

Comment utiliser ces données ? Les indicateurs de l’onglet activité peuvent vous aider à établir un calendrier de publication. Si vous remarquez que vous atteignez plus de personnes à jour donné, publiez des contenus pertinents relatifs à votre offre à ces moments. 

L’onglet « Audience. »

L’onglet audience vous permettra d’en savoir plus sur vos abonnés. Vous aurez accès à des données telles que le lieu d’où viennent vos abonnés, la tranche d’âge et le genre. Un indicateur nommé « Abonnés » vous indiquera également les heures auxquelles vos abonnés se connectent sur Instagram.

Pour connaître les données démographiques de vos followers, il faut que votre compte ait au moins 100 abonnés. 

Comment utiliser ces données ? Si vous connaissez le profil de votre audience, vous pouvez adapter votre contenu de manière à ce qu’il corresponde à leur profil.